ICI, vous pouvez maintenant
me contacter directement par WhatsApp !

Bonjour, comment puis-je vous aider ?

La Relaxation Dynamique en Sophrologie

Sophrologie-en-groupe

Cette méthode est inspirée des 3 grandes branches spirituelles de l’Orient. Le Yoga, le Bouddhisme et le Zen.

Mais les mouvements ou exercices sélectionnés par A. CAYCEDO ont été adaptés à l’occident et totalement dépouillés de leur finalité spirituelle et religieuse.

La relaxation dynamique est divisée en 4 degrés dont 3  principaux :

 

  • Le 1er degré inspiré du Yoga Hindou s’appelle aussi relaxation dynamique concentrative.Au cours de ce  1er degré, le sophrologue apprend au sujet à se concentrer sur la perception de la contraction des muscles nécessaires aux mouvements de l’exercice, et sur la sensation de récupération après le mouvement. Il est composé d’une vingtaine d’exercices directement issus du hatha-yoga dans sa forme dynamique. Ce premier degré est la mise en pratique du principe du schéma corporel en tant que réalité vécue. Les exercices proposés activent tour à tour chaque partie du corps, créant des sensations agréables de chaleur, picotements, détente…Ce premier degré est en quelque sorte un yoga très simplifié. Mais ce qui différencie la sophrologie du yoga, c’est le niveau de conscience où l’on travail. Durant la séance, la personne sophronisée approfondit continuellement son niveau de conscience, ce qui procure une régénération physique et mentale complète. Cette dynamisation psychocorporelle est beaucoup plus rapide qu’en yoga. En revanche ce dernier agit plus en profondeur sur les viscères et mobilise plus puissamment les systèmes musculaire et articulaire.

    L’élève apprend aussi à se concentrer sur un objet de la nature qu’il visualise intérieurement. Il choisit de préférence une image paisible et neutre, c’est à dire sans coloration affective importante. Ce peut-être une fleur, un arbre, un nuage, un paysage… Cet exercice développe parallèlement le pouvoir de visualisation et l’aptitude à fixer son attention (donc sa concentration). Après un certain temps de pratique, le sophrologue demande à son élève de visualiser cet objet neutre tout en prenant conscience des sensations corporelles. Cet exercice très simple court-circuite les pensées parasites et engendre un plus grand calme intérieur. Il est excellent dans la lutte contre le stress.

    C’est durant ce premier degré que le sophrologue enseigne à son élève la relaxation en position debout. C’est d’ailleurs une des grandes originalités de la sophrologie d’avoir prouvé que l’on peut se relaxer dans cette position (tant physiquement que mentalement) sans que l’équilibre en soit pour cela altéré.

 

  • Le 2ème degré est inspiré du Bouddhisme tibétain et appelé relaxation dynamique contemplative.L’objet de la contemplation est le corps du sujet lui-même. Comme si la conscience s’extériorisait pour voir mentalement le corps. Cela permet de mieux connaître et d’accepter son corps. Le but principal de cet exercice est l’acceptation de l’image corporelle. D’autre part, nous avons constaté que cet exercice permettait de déceler une mauvaise attitude physique ou une tension corporelle non perçue auparavant. Cette prise de conscience incite à modifier cette attitude, ce qui produit sur le plan physiologique des transformations très positives. L’autovisualisation  offre ainsi la possibilité de modifier la posture de son corps dans le sens d’une plus grande verticalité, d’un meilleur équilibre et d’une plus profonde relaxation.

    Après avoir acquis l’habitude de s’autovisualiser, l’élève effectue un travail encore plus subtil sur ces 5 sens.

 

  • Le 3ème degré est inspiré du Zen Japonais, mais n’est pas le Zen. Son caractère sacré et tous les rituels en sont totalement exclus. C’est la relaxation dynamique méditative et intuitive.Le but de ce troisième degré est de nous faire prendre conscience de notre dimension spirituelle. A force de pratique et de persévérance, nous percevons que notre être est relié à tous les êtres ainsi qu’à une puissance spirituelle que certains appellent cosmique. L’individu renoue peu à peu avec ses valeurs les plus profondes. Il spiritualise son être.

 

 

Voilà, vous avez maintenant un très bon aperçu de ce qu’est la Relaxation Dynamique dans la pratique de la Sophrologie. Il ne vous reste plus qu’à en faire l’expérience par vous même pour découvrir ses bienfaits.Si vous souhaiter avoir plus de renseignements n’hésitez pas à me poser vos questions soit par Email ou en laissant un commentaire ci-dessous.

 

 

 

Articles Similaires :

3 réflexions sur “La Relaxation Dynamique en Sophrologie”

  1. Ping : CANAL UNIVERS » Pourquoi la Sophrologie est la Science de la Conscience ?

  2. Ping : Cours de Sophrologie et Méditation – CASABLANCA » CANAL UNIVERS

  3. Ping : C’est quoi la Sophrologie ? » CANAL UNIVERS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page