C’est quoi la Méditation ?

Méditation

Le terme méditation désigne

une pratique mentale ou spirituelle.

 

 

  • Religion : Exercice spirituel préparant à la contemplation. La méditation désigne alors un fervent recueillement, synonyme de prière.

 


Elle consiste souvent, mais pas nécessairement, en une attention portée sur un certain objet de pensée (méditer un principe philosophique par exemple, dans le but d’en approfondir le sens) ou sur soi (dans le but de pratique méditative afin de réaliser son identité spirituelle).

La méditation implique généralement que le pratiquant amène son attention de façon centripète sur un seul point de référence.

Néanmoins l’utilisation d’un objet particulier ou d’une référence n’est pas nécessaire à la méditation.

La méditation est au cœur de la pratique du Bouddhisme, de l’hindouisme, du Taoisme, du Yoga, de l’Islam, de la Chrétienté ainsi que d’autres formes plus récentes de spiritualité mais également médicale.

 

C’est une pratique visant à produire :

  • l’apaisement progressif du mental,
  • voire une simple relaxation,

obtenus en se « familiarisant » avec un objet d’observation : qu’il soit extérieur (comme un objet réel ou un symbole) ou intérieur (comme l’esprit ou un concept, voire l’absence de concept).

 

Certaines pratiques méditatives, comme celles du yoga ou du tantra, peuvent être rattachées à des religions, d’autres sont indépendantes de tout contexte religieux.

La méditation peut être désignée par d’autres appellations : relaxation ; concentration ; état modifié de conscience ; suspension des processus de la pensée rationnelle et logique ; maintien de l’observation de soi.

Dans la méditation dite de « la plénitude », par exemple, le méditant se repose confortablement et silencieusement, centrant l’attention sur un objet ou un processus :

« … Glissant librement d’une perception à une autre… Aucune pensée, image ou sensation n’est considérée comme une intrusion. Le méditant, avec une attitude vide de tout effort, est invité à explorer l’ici et maintenant. En utilisant l’ouverture panoramique comme point d’ancrage… ce qui ramène le sujet constamment au présent, évitant l’analyse ou l’imagination cognitive concernant le contenu de la conscience, et augmentant tolérance et relaxation du nom secondaire de la pensée processus. »

 

 

Hindouisme


  • Méditation avec support : il existe de nombreuses propositions de méditation avec support :
    • observer la lumière qui pénètre par le sommet de la tête (chakra) et s’identifier à cette lumière ;
    • écouter le son dans l’oreille interne (nâda) ;
    • parcourir l’intérieur du corps par la sensation afin d’obtenir un état de relaxation ;
    • rester dans une posture avec une position de main codifiée (mudrâ).

 

  • Méditation sans support : pour que l’esprit parvienne au calme et au (détachement) des désirs du monde et cesse de vagabonder ; il s’agit alors, selon cette méthode, d’être présent et de rester conscient et disponible à l’épanouissement spontané du silence.

 

 

La méditation est la clé pour ouvrir les portes

des mystères, à votre esprit.


 

Bouddhisme

(Article détaillé : Méditation bouddhique)

 

La méditation a toujours été centrale au bouddhisme.

Le Bouddha historique a obtenu son éveil spirituel en méditant sous l’arbre appelé « l’arbre de la Bodhi ». La plupart des formes de Bouddhisme distinguent deux classes de pratiques en matière de méditation pour atteindre l’illumination :

  • shamatha développe la capacité de focaliser l’attention en un seul point ;

Samatha bhavana correspond à une pratique pré-bouddhique comme dans le raja yoga.

Le « développement de la tranquillité » consiste à méditer en se concentrant sur un point fixe, tel que la respiration. Samatha bhavana peut être pratiquée avec d’autres objets, et le bouddhisme theravâda en mentionne quarante différents.

La concentration, samadhi, est une concentration très profonde et différente de la concentration utilisée pour réaliser une tâche intellectuelle.

 

  • vipassana développe la perspicacité et la sagesse en voyant la vraie nature de la réalité.

Vipassana bhavana se pratique le plus souvent assis, mais aussi debout, en marchant ou allongé, et suppose une implication totale dans la pratique, tout comme dans Samatha bhavana. Dans ce système, regarder les choses telles qu’elles sont s’accompagne d’une découverte des pensées, sensations, émotions, réactions et d’explorer sa conscience en développant l’équanimité. Cette pratique permettrait de démasquer l’illusion de la permanence de la vie et de son caractère agréable ou de la possibilité de la contrôler. Elle conduirait à une prise de conscience du changement perpétuel, par la vue des trois caractéristiques de l’existence, et à un détachement de ce monde et à la réalisation du nirvāna.

Vipassana est pratiquée dans le bouddhisme theravada, mahayana et tantrayana. À noter que le Zen préconise la pratique de Zazen, mais existe également d’une manière entièrement autonome (non attaché à une philosophie ou une religion). Ainsi il existe par exemple le réseau international de Vipassana.

 

Différencier ces deux types de pratiques n’est pas toujours aisé, sauf dans Anapanasati qui commence en shamatha, et se termine en une pratique vipassana.

Trois postures principales du corps sont représentées en statuaire :

  • Assis dans la position du lotus, jambes repliées et croisées. Quelques plus rares statues en position assise à l’européenne, ou en demi-lotus existent.
  • Debout, les pieds joints, ou marchant (création de l’art de l’école de Sukhothaï Thaïlande).
  • Couché sur le côté, une main sous la tête, position dans l’attente de l’accès au parinirvāna.

 

 

Chrétienté


Chez les moines orthodoxes l’hésychasme ou « prière du cœur » est une prière silencieuse invoquant le nom de Jésus au rythme de la respiration. Par son rapport au corps, il est l’équivalent chrétien de certaines techniques de méditations orientale.

L’oraison silencieuse est la pratique de l’Ordre du Carmel.

Les exercices spirituels sont un ouvrage de méditation et de prière qui est considéré par certains comme le chef d’œuvre spirituel d’Ignace de Loyola.

La lectio divina est une expression latine qui signifie lecture des textes divins, spirituels, ou des Saintes Écritures, et qui représente une méthode de prière et de lecture des Écritures.

 

 

Islam

 

Il existe deux concepts de la méditation dans l’Islam :

  • Le premier est issu du Coran. Il est appelé taffakur dans le Coran, c’est-à-dire la réflexion sur les sourates du Coran ou la contemplation de la création d’Allah :

Méditez sur la création d’Allah et ne méditez pas sur Allah car vous ne l’apprécierez pas à sa juste valeur. (Ibn’ Abbas).

 

  • Le second est celui développé par les Soufis. Il est une pratique mystique du soufisme appelée Mouraqaba.

 


Spiritualité contemporaine


  • Jean Klein : la lucidité silencieuse sans support

Dans la spiritualité contemporaine, comme par exemple dans les enseignements de Krishnamurti ou Jean Klein, le terme de méditation désigne un état de lucidité silencieuse sans support, une vigilance où les constructions mentales sont absentes. Ils ont dessiné quelques directions de méditation :

– « L’attention » : Cette investigation requiert une attention vide de toute attente, de toute anticipation ; en quelque sorte, une attention innocente. Ce matin nous sommes paisiblement assis. C’est une méditation sans sujet pour méditer, et sans objet sur quoi méditer. C’est notre tranquillité naturelle.

– « L’observation » : L’enseignement repose principalement sur la compréhension, il s’agit plutôt d’être compréhension. Comprendre est le résultat d’une juste observation. C’est une observation ouverte, sans jugement, sans comparaison ni interprétation ; nous ne pouvons l’objectiver. Nous ne pouvons la situer dans l’espace, parce qu’elle est hors du temps. Le temps est une création de la pensée, tandis que l’observation qui émane de la totalité du corps relève, elle, de l’intemporel.

– « Le temps » : La pensée est le temps, la pensée est une fonction. Le temps est une expression de l’intemporel. Le temps doit cesser pour que puisse vivre l’intemporel. Et quand la pensée a découvert ses limites, alors nous sommes ouverts à l’intemporel, au présent éternel.

– « La liberté » : La liberté dont vous faites l’expérience en ces moments-là ne peut jamais être objectivée, ni définie. Vous ne pouvez jamais la formuler. La compréhension peut bien se situer dans votre tête, mais être la compréhension n’a plus rien à voir avec la tête ; c’est votre perception globale.


  • Rudolf Steiner : la méditation comme science de l’esprit

Dans d’autres enseignements modernes comme par exemple ceux de Rudolf Steiner, la vision de la méditation répond a un besoin intérieur inhérent à la nature humaine.

En effet, la conscience de soi, (pour l’être humain actuel), a été gagnée au prix de la perte de la perception de notre nature spirituelle et de la nature spirituelle du monde. Les questions existentielles de l’être humain proviennent de la perte de cette perception.

Leur résolution n’est complète que lorsque l’âme humaine est à nouveau abreuvée par le monde spirituel. Par la méditation basée sur la pensée, l’être humain peut rendre cette faculté, qui est la plus élevée qu’il possède, autonome et libérée du corps. C’est par la pensée que tout être humain peut à nouveau faire l’expérience objective du monde spirituel. Ce contact avec le monde spirituel s’en trouve métamorphosé car il est désormais conscient et libre, chose qui n’était pas possible dans le passé de l’humanité.

 

  • Le New Age

Le New Age a rassemblé ou mélangé toutes sortes de pratiques méditatives en un patchwork, puisant dans la religion ou les spiritualités des peuples premiers, y ajoutant plus récemment les cristaux ou des musiques spécifiques pour la relaxation composées à cet effet.

Le terme et la pratique sont entrés dans le langage courant, en partie par le biais du Hatha yoga qui est globalement bien accepté en Occident. Le mouvement raélien a même développé une méthode de méditation sensuelle dont les principes sont assez éloignés des pratiques méditatives traditionnelles.

 

  • Osho

La méditation est un art de vivre au quotidien, une science subtile des multiples possibles de l’homme.
Osho nous inciter à nous engager sur la voie de la paix et de la plénitude.
Ses précieux conseils nous atteignent au coeur même de notre vie.
Nous découvrons que méditer, c’est être créatif, conscient et libre.

Osho est un mystique radicalement moderne qui répond de façon résolument moderne à la question : “Qu’est-ce que la méditation ?”

La méditation est un jeu, une célébration et une relaxation. Elle est scientifique, et c’est une expérience et une transformation.

Quiconque s’est interrogé sur la méditation découvrira qu’Osho dépeint une réponse vaste et stimulante, dans une remarquable variété de couleurs. Et ceux qui ont déjà commencé à explorer la méditation verront leur compréhension s’approfondir et s’enrichir grâce à cette large vision.

 

Il n’existe qu’une voie, celle qui va au-dedans de vous, où vous ne trouverez pas un seul être humain, mais où vous trouverez seulement le silence, la paix.

 

Je voudrais vous dire: La science est la valeur suprême. Et il y a seulement deux sortes de sciences: L’une, la science objective, qui détermine le monde extérieur et la deuxième, la science subjective, qui, jusqu’ici a été appelée religion. Mais il vaut mieux ne pas l’appeler religion. Il est préférable de l’appeler la science de l’intérieur et de diviser la science en: Science du dehors et science du dedans – science objective et science subjective. Mais faites-en un tout solide et la science demeure la valeur suprême – rien n’est supérieur à cela.

 

Ma contribution est que je veux qu’il soit clairement compris que la richesse extérieure ne détruit pas votre spiritualité intérieure, ni la pauvreté extérieure ne l’aide !

 

Je reviendrai plus tard sur cette nouvelle vision de la méditation par Osho dans d’autres articles car ses différentes méditations méritent pour certaines un article complet. Elles sont de véritables « outils » pour nous occidentaux, surtout les Méditations actives.

 

Comme il ne sert à rien de réinventer ce qui existe déjà et surtout s’il est bien fait, j’ai sélectionné et mis en valeur pour vous, le meilleur de ce que j’ai trouvé sur https://fr.wikipedia.org au sujet de la méditation.
J’espère que pour ceux qui n’avaient qu’une vague idée de la chose, cela vous aura déjà un peu éclairé, et n’oubliez pas que pour vraiment comprendre ce que c’est, il faut le vivre ! C’est la meilleure façon de procéder.


Et vous, est-ce que vous pratiquez déjà la méditation ou bien cela vous aura t’il  donné envie de faire le premier pas ?

 

Articles Similaires :

7 réflexions sur “C’est quoi la Méditation ?”

  1. Ping : Comment provoquer le sommeil facilement ? » CANAL UNIVERS

  2. felicitations francois , le blog est interessant , les couleurs, les idees, les themes sont bien choisient,,,,, bon courage et bonne continuation

    1. Bonsoir Fatiha !

      Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis heureux que le blog te plait bien.
      J’espère te revoir souvent ici 😉

      Bises et à très bientôt.

      François

  3. Bonjour François,
    Philippe m’a parrise la grande nouvelle et bien sûr je suis immédiatement venue voir ! pour moi, ta page d’accueil ne pouvait pas être plus belle car la mer a une signification de totale “unicité”. Que demander de mieux pour un site dédié à la découverte de soi même !! je n’ai pas encore eu le temps de tout voir, mais j’y reviendrais en détail…
    Tous mes voeux de réussite !!!
    Bises
    Paula

    1. Coucou Paula !

      C’est vraiment très sympa de ta part d’être venue me rendre visite.
      Si tu as des idées de sujets d’articles que tu aimerais voir ici ou si toi tu veux en écrire aussi, n’hésite surtout pas. Sur ce Blog chacun pourra s’exprimer et partager avec les autres !

      A très bientôt et un grand “hug” plein d’amour 🙂
      François

  4. Philippe Lagardère

    Bravo François !

    Tout en étant seulement à ses débuts, ton site est déjà bien avancé, la présentation est agréable et la boutique une véritable caverne d’Ali-Baba.

    Enfin un site pour guider les personnes en recherche intérieure vers des produits de qualité parmi tout ce qui est proposé dans la jungle du net.

    On attends avec impatience la naissance “officielle” pour dimanche !

    1. Bonjour Philippe,

      Merci vraiment pour ton très beau commentaire qui me fait chaud au cœur et m’encourage à continuer dans cette voie.

      La mise en place de ce blog m’a demandé plus de temps que prévu mais ca y est, il est enfin officiellement lancé (comme tu le dis si bien ;-)) depuis Dimanche 8 Mai. Yessssss !!!
      Chaque semaine il y aura de nouveaux articles et régulièrement le Blog évoluera avec des nouvelles rubriques…

      A très bientôt et et au plaisir de te revoir.

      François

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page